Lumière sur… la reliure à peigne

La reliure de document comporte une multitude de dérivés, dont la reliure à peigne. Zoom sur ce système. Pour accéder directement à notre gamme de destructeurs de documents Kobra, cliquez ici !

peigne2Les systèmes Velobind et Surebind consistent à perforer 10 petits trous ronds les feuilles du document à relier.

Ensuite, un peigne de 10 picots y est inséré.

Afin de fermer le document, une réglette doit être positionnée sur la face opposée.

Puis la machine coupe juste au niveau de la réglette les picots qui dépassent, chauffe et soude la réglette.

Avantages de la reliure à peigne

Un des avantages du concept de la reliure à peigne est de pouvoir relier jusqu’à 750 feuilles et garantie également une tenue parfaite du document.peigne1

Cependant, ses avantages s’arrêtent là. En effet, la réalisation de document est aussi lente qu’un perforelieur, le document s’ouvre mal et offre un débord de reliure très important.

En revanche, le prix de revient est peu attractif par rapport aux perforelieuses.

Prenez contact avec notre équipe de professionnels, ils vous aiguilleront dans le choix de la machine à relier la plus adaptée à vos besoins.

N’hésitez pas à nous contacter afin d’obtenir de plus amples renseignements sur les différents systèmes de reliure.

Destructeur de document : équipez-vous !

De plus en plus utilisé aussi bien en environnement professionnel que personnel, le destructeur de documents permet de lutter contre l’usurpation d’identité, phénomène qui est malheureusement de plus en plus courant.

Il existe plusieurs modèles, différentes coupes et niveaux de sécurité pour ces nouveaux alliés des bureaux. Zoom sur les destructeurs de documents, appelés également broyeur de papier.

Un déchiqueteur de papier, appelé plus couramment « destructeur de documents », ou bien encore « broyeur de papier », est un appareil destiné à détruire des papiers.

On le trouve principalement dans des entreprises, mais également chez des particuliers, de plus en plus sensibles à l’usurpation d’identité.

Lutter contre l’usurpation d’identité grâce au destructeur de document

transparence-new

Gamme de destructeurs de documents Kobra

En effet, ce phénomène est de plus en plus présent, au sein notamment des villes, où des voleurs d’identité fouillent les poubelles des entreprises et des particuliers afin de récolter un maximum d’informations confidentielles dans le but d’usurper l’identité de quelqu’un d’autre ou de créer de faux papiers pour les revendre sur le marché noir.

Par conséquent, de plus en plus de bureaux s’équipent en destructeur de document afin de détruire intégralement leurs papiers confidentiels qui contiennent des informations sensibles.

Ainsi, une fois passés au broyeur de document, la consultation des données est impossible, ainsi la confidentialité est préservée.

Une fois le document passé au destructeur de papier, les confettis descendent dans un sac plastique ou une corbeille, selon le modèle choisi.

Plus la largeur des bandelettes est étroite et la mise en page du document simple, plus difficile sera la reconstitution du document, une fois déchiqueté.

Il faut savoir que tout document déchiqueté en bandelettes verticales est reconstituable grâce à des logiciels puissants.

Un broyeur de papier à coupe croisée assure une confidentialité des documents. En effet, les documents insérés sont broyés en fines particules : la reconstitution du document derrière est parfaitement impossible.

Les destructeurs de documents sont principalement utilisés par les organisations gouvernementales et les entreprises, dans le but d’éviter l’usurpation d’identité et l’espionnage.

Les particuliers peuvent également s’en servir pour protéger leur vie privée ou pour détruire les documents qui pourraient permettre d’usurper leur identité dans le but de commettre des fraudes (relevés des cartes bancaires contenant des numéros de compte etc.)

Les différents niveaux de sécurité des déchiqueteuses papier Kobra.

Un destructeur de papier se choisit en fonction de plusieurs critères.

Dans un premier temps, il faut savoir quel est le niveau de sécurité dont vous avez réellement besoin ?

Les niveaux de sécurité P1 et P2 (coupe droite) ainsi que P3 et P4 (coupe croisée) couvrent la grande majorité des besoins des utilisateurs (que ce soit pour un particulier ou pour une entreprise).

Cliquez ici pour découvrir la nouvelle norme DIN 66399.

Cependant, les entreprises ou administrations qui travaillent au sein de secteurs sensibles tels que la défense nationale ou l’armée, doivent s’équiper en destructeurs de documents haute-sécurité.

dechiqueteur-310-haute-securite DIN 6 IGI 1300

Déchiqueteur Kobra 310-haute-securite DIN 6 IGI 1300

En effet, les niveaux de sécurité P5, P6 et P7 sont utilisés principalement aux services de sécurité comme :

– Services de renseignement

– Services de police et de gendarmerie

– Forces armées

– Ministères et certains services administratifs

– Fabricants d’armement

Les données à détruire (papiers, CD, DVD, disquettes, cartes bancaires …) n’ont naturellement pas la même importance que dans une entreprise ordinaire.

En effet, notamment aux yeux de vos concurrents par exemple, ou bien encore pour les fraudeurs de tout acabit qui chercheraient à usurper votre identité.

L’instruction interministérielle IGI 1300 du 30 novembre 2011 émise par le SGDN/PSE/SSD, protection du secret et des informations concernant la défense nationale et la sûreté de l’Etat a été mise en place pour lutter contre le phénomène de l’usurpation d’identité.

Il existe 3 classifications différentes : (source legifrance.gouv)

Très Secret Défense : niveau de sécurité DIN 6, réservé aux informations et supports qui concernent les priorités gouvernementales en matière de défense et de sécurité nationale, dont la divulgation est de nature à nuire très gravement à la défense nationale.

Secret Défense : niveau de sécurité DIN 5, destiné aux informations et supports dont la divulgation est de nature à nuire gravement à la défense nationale. De plus, sans une autorisation préalable de l’autorité émettrice, la reproduction totale d’informations ou de supports protégés n’est possible qu’en cas d’urgence exceptionnelle.

Confidentiel Défense : niveau de sécurité DIN 4, s’applique aux informations et supports protégés dont la divulgation est de nature à nuire à la défense nationale, ou pourrait conduire à la découverte d’un secret de la défense nationale classifié au niveau « Secret défense » ou « Très secret défense ».

Retrouvez notre article consacré à la nouvelle norme DIN 66399.

De même, selon le niveau de coupe du broyeur papier, la confidentialité est plus ou moins bien assurée.

En effet, une coupe croisée garantie davantage de sécurité car il réduit les documents en confettis, alors qu’une coupe droite découpe le document en fines bandelettes.

Et vous, êtes-vous plutôt papier froissé ou déchiré ? Papier détruit en bandelettes ou en confettis ? Quel est votre besoin en matière de confidentialité ?

Prenez contact sans plus attendre avec nos conseillers commerciaux qui vous guideront dans le choix d’un destructeur de documents Kobra !

Lumière sur… la thermoreliure

C’est dans les années 1970 que la thermoreliure est apparue. Cette technologie a connu d’importants progrès en termes de productivité et de facilité d’utilisation. Focus sur cette méthode, qui fêtent ses 40 ans d’existence. Accédez directement à notre gamme destructeurs de documents !

La thermoreliure repose un principe simple : un papier est inséré dans une couverture carton préencollée puis déposé dans la relieuse thermique.

Cover Set

Cover Set Unibind

Sous l’effet de la chaleur, la colle va fondre, les feuilles vont alors être collées à la couverture.

Un document « dos carré collé » est alors obtenu, simplement et rapidement.

Malheureusement, beaucoup de produits de mauvaise qualité vont entacher l’excellente réputation de cette technologie.

En effet, le concept de la couverture carton n’est pas fiable. En effet, il y a une mauvaise tenue du document et la résistance à la manipulation quotidienne est faible.

Couverture carton pré-encollée

Technique encore utilisée par la majorité des fabricants, celle-ci permet de relier jusqu’à environ 400 feuilles en une seule fois.

Cependant, cette technologie possède un réel inconvénient : elle ne garantit pas une tenue parfaite du document et résiste mal à la manipulation trop intensive. De ce fait, la protection du document est limitée.

Zoom sur les couvertures Unibind

Grâce à ses couvertures brevetées, Unibind offrent les avantages de la thermoreliure classique pour relier un dossier, à savoir : rapidité et facilité d’utilisation, tout en offrant une qualité de tenue exceptionnelle.

mappenfcher_glaenzend_zoom(1)_z1

Convertures Unibind SteelCrystal

Cette catégorie de couverture unique avec un rail métallique composé de résine thermofusible dans le dos de la couverture est particulièrement avant-gardiste. En effet, dès 1985, Unibind a commercialisé des machines au design révolutionnaire et entièrement pilotées par microprocesseur.

SteelBook - Couleurs

Couvertures Unibind SteelBook

Unibind a su conserver son avance technologique puis qu’aujourd’hui, il s’agit de l’unique marque à commercialiser des machines capables de relier plusieurs dossiers en simultanée et ce, 5 à 10 fois plus rapidement qu’un système conventionnel multi reliure.

De même, la reliure de documents s’effectue simplement, sans aucune manipulation grâce à des machines entièrement automatisées, afin d’assurer un résultat parfait, fiable et proposant une multitude de possibilités de présentations : jusqu’à la reliure de livre rigide.

 Vous souhaitez des conseils ou directement un devis pour choisir la machine à relier Unibind qui correspond le mieux à vos besoins ? Contactez-nous sans hésiter !

Congrès des experts comptables 2013 à Dijon : Terface y était !

Pour la 10ème année consécutive, Terface a participé au Congrès des experts comptables à Dijon ! Petite rétrospective de 3 jours hauts en couleur…

Le salon fêtait sa 68ème édition cette année. Pour cette occasion, pas moins de 3 500 congressistes étaient présents, venus des quatre coins de l’hexagone. Certaines personnalités, telles que Jean-Marc Ayrault, Luc Ferry, Maurice Thévenet, Jacques Attali, Philippe Etchebest ainsi que Fleur Pellerin étaient présents.

De l’animation dans l’air !

Des conférences, des ateliers, des animations ainsi que des formations étaient dispensés pendant les 3 jours de congrès, accessibles à la fois aux congressistes et aux visiteurs.congrés 2013 345

De même, 4 kiosques actualité, répartis dans l’exposition, proposaient 6 thématiques de micro-conférences pour conduire et vendre de nouvelles missions ou encore de développer le marketing de son entreprise.

A l’instar des kiosques, 28 micro-conférences de 30 minutes chacune ont été données.

Quand congrès rime avec succès

congrés 2013 344Toujours autant de réussite pour Terface, qui a, une fois de plus, profité de ce salon pour présenter ses dernières nouveautés en matière de présentation (reliure) et de destructeurs de documents.

Rendez-vous l’année prochaine au palais des congrès de Lyon, du 8 au 10 octobre 2014 !

Si vous souhaitez obtenir un devis gratuitement et sans engagement concernant une machine à relier Unibind ou un destructeur de documents Kobra, n’hésitez pas à nous contacter !

La reconstitution de document détruit : méthodes pratiquées

Reconstruire un document détruit est une méthode de plus en plus pratiquée, grâce à des logiciels perfectionnés. De même, selon le niveau de sécurité du destructeur de document dans lequel il a été broyé, cela est plus ou moins facile. Alors quelles sont les différentes méthodes employées ? Voici quelques éléments de réponse…

 Reconstruire unpanneau_attention document détruit est tout à fait possible, même une fois passé au destructeur de document, notamment si vous utilisez un destructeur de documents à faible niveau de sécurité et à coupe droite.

Les risques de reconstitution sont bien réels car ces broyeurs de papier coupent les documents en longs lambeaux droits et laissent des lignes entières, qui sont facilement reconstituable.

Pour que la reconstitution de documents soit impossible, choisissez un destructeur de documents coupe croisée et à haut niveau de sécurité, qui va réduire les documents en poussière et découpent des phrases.

Grâce aux destructeurs de documents coupe croisée, aucune reconstitution n’est ensuite possible.

A retenir, plus le document est réduit en confettis, plus il sera difficile voire impossible de le reconstituer.

Reconstituer un document détruit au broyeur de papier

Un ordinateur suffit pour pouvoir reconstruire un document détruit passé au destructeur de papier.

Le processus s’effectue simplement en 3 étapes :

– L’intégralité des morceaux recueillis après destruction sont déposés dans un scanneretapes

– Un logiciel à la pointe de la technologie enregistre tous les confettis un par un et analyse ensuite plusieurs critères : la taille, la couleur, le type de coupe et la police de caractères usitée

– C’est alors que l’algorithme de correspondance intervient : il identifie les morceaux et les transfèrent sur l’écran. Il ne reste plus qu’à traduire et enregistrer le document détruit, maintenant reconstitué.

Afin d’être certain qu’il est totalement impossible de reconstruire un document détruit, il faut que le déchiqueteuse papier réduise le document en particules de moins de 5mm².

Il faut savoir qu’avant l’arrivée des ordinateurs et des scanners, les documents étaient reconstitués à la main, à l’instar d’un puzzle.

Alors n’attendez plus, garantissez la confidentialité de vos documents en choisissant une broyeuse papier coupe croisée et à haut niveau de sécurité.

La lubrification de votre destructeur de documents est indispensable

Tout équipement nécessite de l’entretien afin d’assurer son bon fonctionnement. Les destructeurs de documents n’échappent pas à la règle. Pourquoi et comment lubrifier son destructeur ? Zoom sur la lubrification des destructeurs de documents. 

Comme tout matériel, un destructeur de documents a besoin d’être entretenu très régulièrement. A savoir, plus la coupe du destructeur est fine, plus le destructeur de papier a besoin d’être lubrifié.

Les cylindres de coupe de tous les destructeurs de document coupe croisée (niveau de sécurité DIN: 3,4,5,6) doivent être lubrifiés régulièrement (à chaque changement de sac) pour maintenir la capacité de destruction de la machine à son meilleur niveau et garantir sa longévité.

L’insuffisance de lubrification entraine une réduction des capacités du destructeur, un bruit anormal, des bourrages de papier, une détérioration de la machine ainsi qu’une invalidation de la garantie.

Solutions de lubrification

huile 125

Huile pour broyeur de papier Kobra

– Pour lubrifier manuellement votre broyeur papier, appliquez un filet d’huile spéciale destructeur sur toute la largeur d’une feuille de papier. Passez ensuite dans le destructeur.

– Sur certains modèles une option « lubrification automatique » est également disponible. Celle-ci vous évite ainsi de penser à lubrifier votre broyeuse papier.

– Enfin, vous avez la possibilité d’insérer des « feuilles prélubrifiées » sous pochettes étanches et prêtes à l’emploi qui vous permettent de lubrifier votre déchiqueteuse papier en gardant les mains propres.

Vous souhaitez des conseils sur le choix d’un destructeur de document ? Contactez-nous

Les entreprises Françaises oublient l’importance de leurs données confidentielles

Une entreprise, quel que soit son secteur d’activité, est en possession d’une multitude d’informations confidentielles. Ces dernières sont présentes partout : fiche détaillée du personnel, CV, plans stratégiques, mails, compte-rendus tableaux de bord, nouvelles campagnes marketing, prototypes  etc… Pourtant, le risque d’usurpation d’identité et de plagiat est réel. Focus sur les phénomènes. Accédez directement à la rubrique des destructeurs de documents professionnels Kobra.

panneau_attentionIron Mountain, célèbre gestionnaire d’informations, a récemment conduit une étude Européenne concernant la manière dont les entreprises gèrent leurs données confidentielles. 

Des dirigeants de 600 entreprises leaders Européennes (Allemagne, Hongrie, Pays-Bas, Espagne et Royaume-Unis) de taille moyenne ont été interrogés.

Les Français, contrairement à leurs homologues européens, ne sont pas bons élèves en matière de conservation d’informations dites sensibles.

Au contraire, les entreprises Françaises s’avèrent même être très imprudentes en accordant peu voire aucune valeur aux documents confidentiels.

Les sociétés Françaises inconscientes face au problème d’usurpation d’identité et de fuite d’informations stratégiques

Les résultats sont éloquents : tout risque entraîné par une mauvaise gestion des informations confidentielles n’est absolument pas anticipé par la plupart des entreprises.

Bien au contraire, elles ne sont pas prêtes à affronter tous les problèmes engendrés par une usurpation d’identité ainsi qu’à une fuite d’informations stratégiques.

Quelques chiffres représentatifs :

88% des sociétés françaises qui ont eût un incident ne savent pas par quel genre d’incident elles ont été touchées.

– Ce chiffre est deux fois plus élevé que la moyenne anglaise (42%) et plus que la moyenne européenne (63%).

15% des sociétés françaises n’ont pas en projet de mettre en place une stratégie de protection des données, via une déchiqueteuse papier.

22% seulement des sociétés françaises ont mis en place une stratégie pour la protection des données alors qu’il s’agit du double pour l’Allemagne (41%) et du triple pour la Hongrie (66%), avec une moyenne européenne à 36%.

Entreprises : placez vos informations sensibles en sécurité

Afin de placer les informations confidentielles totalement à l’abri grâce à un destructeur papier, appliquez une méthode en 3 étapes :

– Etape 1 :
La direction de chaque entreprise doit aborder régulièrement le sujet des données confidentielles avec ses cadres ainsi qu’avec ses employés afin de les sensibiliser à deux fléaux. A savoir, le risque d’usurpation d’identité et la fuite d’informations stratégiques  liés à une négligence de la protection des informations confidentielles.

 – Etape 2 :
Le risque d’usurpation d’identité ainsi que la fuite d’informations stratégiques doivent être intégrés à la culture de l’entreprise : mettre en place des méthodes de sensibilisation au phénomène et établir un protocole à respecter afin d’éviter ceux-ci.

Ces techniques doivent prendre en compte l’ensemble des supports sur lesquels les informations se trouvent : électronique et papier.

– Etape 3 :
L’entreprise doit s’assurer quotidiennement du respect des protocoles et des politiques mis en place afin d’éviter tout risque lié à l’usurpation d’identité ainsi qu’à la fuite d’informations stratégiques.

De plus, la société doit s’engager à fournir des matériels de qualité, performants et ergonomiques, afin que les salariés adhèrent à la politique de confidentialité. Consultez notre guide de l’acheteur d’un broyeur papier Kobra.

La meilleure stratégie de protection des données confidentielles à adopter face à ces deux phénomènes reste le destructeur de documents.

Cliquez ici pour découvrir l’ensemble de la gamme des destructeurs de documents KOBRA.

Professions juridiques : vous êtes particulièrement concernées par la destruction de documents

destructeur de document

Toutes les professions juridiques sont concernées

Vous êtes avocat, juriste, notaire, huissier ou bien encore expert-comptable? Dès lors que vous appartenez à une catégorie socio-professionnelle d’ordre juridique, vous êtes dans l’obligation de mettre à l’abri la totalité des données confidentielles auxquelles vous avez quotidiennement accès afin de protéger vos clients. Pour cela, s’équiper d’un destructeur de documents professionnel Kobra est indispensable. Quel est le protocole à appliquer ? Éléments de réponse…

Au fil des années, tout vos documents confidentiels perdent de leur valeur, aussi légitimes qu’ils soient. En effet, au-delà de dix ans, les dossiers deviennent totalement obsolètes.

Cependant, même si les documents sont caducs après une décennie, les informations qu’ils contiennent ne doivent en aucun cas être diffusées où être à la portée de personnes indiscrètes.

En tant qu’hommes de loi, vous devez respecter plus que quiconque le secret professionnel utiliser un broyeur papier. Il en va de la sécurité, de la protection et de la confidentialité de vos clients.

Vous devez absolument vous équipez d’un destructeur de papier afin de mettre toutes vos informations confidentielles à l’abri.

Méthode à appliquée : détruire l’ensemble de vos archives contenant des données confidentielles

Détruisez vos archives, truffées d'informations confidentielles

Détruisez vos archives, truffées d’informations confidentielles

Dans le but de conserver vos informations personnelles et les mettre à l’abri des regards indiscrets, la solution simple et efficace à appliquer est de détruire l’ensemble des archives via une déchiqueteuse papier afin d’être certains qu’aucune information sensible ne soit découverte et n’entraîne une usurpation d’identité.

Il s’agit là d’une solution radicale mais au moins, celle-ci a le mérite de vous couvrir de tous les risques possibles, comme l’usurpation d’identité.

En effet, selon l’article 226-13 du code pénal, vous risquez d’être sévèrement puni par loi :

« La révélation d’une information à caractère secret par une personne qui en est dépositaire soit par état ou par profession, soit en raison d’une fonction ou d’une mission temporaire, est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ».

Pour en savoir plus sur la loi, cliquez ici.

Il faut retenir que destructeurs de documents coupe croisée vous garantiront un excellent niveau de sécurité : ils réduiront les feuilles en de fines particules et aucune possibilité de reconstitution des documents derrière n’est possible, même avec des logiciels high-tech.

Alors, n’attendez plus, cliquez ici pour voir l’ensemble de la gamme des destructeurs de document Kobra !

Comment bien choisir son destructeur de documents ? Conseils

Vous souhaitez investir dans un destructeur de papier ? Dans un premier temps, identifiez vos besoins ainsi que vos attentes.

soreia-conseilLisez attentivement cette liste de caractéristiques à prendre en compte lors du choix de votre destructeur de documents Kobra :

Le nombre d’utilisateurs : bureau individuel où destructeur en utilisation partagée ?

Votre type de profession : déterminera le niveau de sécurité : correspond au degré de confidentialité des documents à détruire : plus les documents sont confidentiels, plus le niveau de sécurité doit être élevé

Les types de documents à détruire : feuilles, trombones, agrafes, CD, disquettes, cartes de crédits, dossiers, classeurs entiers, clefs USB…

– Le volume de papier à détruire quotidiennement : cela déterminera s’il vous faut un broyeur papier à grande capacité, de bureau ou individuel.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations ainsi que des conseils sur les destructeurs de documents, n’hésitez pas à nous contacter !

Zoom sur la nouvelle norme DIN 66399

Cette nouvelle norme DIN 66399 remplace les précédentes normes DIN 32757 et DIN EN 15713. Pourquoi une nouvelle norme femme-norme-din-66399DIN 66399 ? Éléments de réponse…

La norme DIN 32757 cadre depuis plusieurs années maintenant la destruction de documents papier.

En raison de la multiplication des supports d’informations (CD, clef USB, disquettes, tablettes, disques durs…) une nouvelle classification des niveaux de sécurité des destructeurs de documents est apparue.

1. Des lettres…pour déterminer le support

Ainsi, la nouvelle norme 66399 prévoit 6 classifications en fonction de la nature du support, tous sont représentés par une lettre différente :

P papier en taille d’origine
F Films ou fiches en taille réduite
O Optique : CD, DVD, Blu-ray
T Magnétique : disquettes, cartes de crédit, bandes magnétiques, cassettes
H Numérique : disques durs, ordinateurs portables
E Électronique : cartes mémoire, cartes à puce, clé usb

2. Des chiffres…pour déterminer le niveau de sécurité

A cette lettre s’ajoute un chiffre représentant le niveau de sécurité (par exemple P-3).

Ce chiffre dépend de la taille du copeau. Comme pour la précédente norme, plus le niveau de sécurité est élevé, plus fin est le déchet. Ainsi un broyeur papier classifié P-3 aura un niveau de sécurité supérieur à un destructeur classifié P-1 (pour un support papier)

3. Des classes…pour déterminer la catégorie de protection

Enfin, pour avoir une vision plus globale des niveaux de sécurité, la norme DIN 66399 prévoit 3 classes de protection garanties par les destructeurs de papier :

Classe

Protection

Niveaux de sécurité

Application

Classe 1

Protection normale

1

2

3

pour données internes dont la divulgation peut avoir un impact négatif sur l’entreprise ou un risque d’usurpation d’identité pour le particulier

Classe 2

Protection élevée

4

5

 

pour données confidentielles dont la divulgation peut avoir un impact considérable ou pourrait enfreindre les obligations légales de l’entreprise, ou présenter un risque négatif sur la position économique ou sociale d’un individu

Classe 3

Protection très élevée

6

7

 

pour données confidentielles et top secrètes dont la divulgation peut avoir des conséquences menaçant son existence pour une entreprise ou une entité du gouvernement, ou avoir un risque sur la santé, la sécurité, la vie ou la liberté personnelle d’un individu

Pour une nouvelle norme

De la même manière qu’il y a différents niveaux de sécurité pour le papier, il y a différents niveaux de sécurité des broyeuses papier pour tous les autres supports.

Un destructeur de document pouvant détruire plusieurs types de supports sera classifié pour chaque support qu’il détruit.

Ainsi, le destructeur DK430 TS de la marque Kobra assure le niveau de sécurité suivant : P-3 / O-2 / T-3 / E-2 / F-1

A retenir :

Jusqu’à présent les tailles de coupes étaient exprimées en taille de déchets dans le cadre de la norme DIN 32757 (par exemple 1,9 x 15 mm pour un destructeur de niveau 4). A présent, avec la norme DIN 66399, la taille de coupe est exprimée en surface en mm².

Comparaison avec la précédente norme DIN 32757

Avec la nouvelle norme DIN 66399, deux nouveaux niveaux de sécurité supplémentaires apparaissent pour les niveaux de sécurité de la destruction papier :

Norme

DIN 32757

Norme

DIN 66399

1

P-1

2

P-2

3

P-3

P-4

4

P-5

5

P-6

6

P-7

La nouvelle norme DIN66399 a été instaurée afin de permettre aux utilisateurs de faire le meilleur choix.

Toutefois, si vous avez besoin de conseils ou d’une étude personnalisée pour choisir la déchiqueteuse papier la plus adaptée à vos besoins, contactez-nous !

Téléchargez la nouvelle norme DIN 66399 en cliquant ici.