Destructeur de document : équipez-vous !

De plus en plus utilisé aussi bien en environnement professionnel que personnel, le destructeur de documents permet de lutter contre l’usurpation d’identité, phénomène qui est malheureusement de plus en plus courant.

Il existe plusieurs modèles, différentes coupes et niveaux de sécurité pour ces nouveaux alliés des bureaux. Zoom sur les destructeurs de documents, appelés également broyeur de papier.

Un déchiqueteur de papier, appelé plus couramment « destructeur de documents », ou bien encore « broyeur de papier », est un appareil destiné à détruire des papiers.

On le trouve principalement dans des entreprises, mais également chez des particuliers, de plus en plus sensibles à l’usurpation d’identité.

Lutter contre l’usurpation d’identité grâce au destructeur de document

transparence-new

Gamme de destructeurs de documents Kobra

En effet, ce phénomène est de plus en plus présent, au sein notamment des villes, où des voleurs d’identité fouillent les poubelles des entreprises et des particuliers afin de récolter un maximum d’informations confidentielles dans le but d’usurper l’identité de quelqu’un d’autre ou de créer de faux papiers pour les revendre sur le marché noir.

Par conséquent, de plus en plus de bureaux s’équipent en destructeur de document afin de détruire intégralement leurs papiers confidentiels qui contiennent des informations sensibles.

Ainsi, une fois passés au broyeur de document, la consultation des données est impossible, ainsi la confidentialité est préservée.

Une fois le document passé au destructeur de papier, les confettis descendent dans un sac plastique ou une corbeille, selon le modèle choisi.

Plus la largeur des bandelettes est étroite et la mise en page du document simple, plus difficile sera la reconstitution du document, une fois déchiqueté.

Il faut savoir que tout document déchiqueté en bandelettes verticales est reconstituable grâce à des logiciels puissants.

Un broyeur de papier à coupe croisée assure une confidentialité des documents. En effet, les documents insérés sont broyés en fines particules : la reconstitution du document derrière est parfaitement impossible.

Les destructeurs de documents sont principalement utilisés par les organisations gouvernementales et les entreprises, dans le but d’éviter l’usurpation d’identité et l’espionnage.

Les particuliers peuvent également s’en servir pour protéger leur vie privée ou pour détruire les documents qui pourraient permettre d’usurper leur identité dans le but de commettre des fraudes (relevés des cartes bancaires contenant des numéros de compte etc.)

Les différents niveaux de sécurité des déchiqueteuses papier Kobra.

Un destructeur de papier se choisit en fonction de plusieurs critères.

Dans un premier temps, il faut savoir quel est le niveau de sécurité dont vous avez réellement besoin ?

Les niveaux de sécurité P1 et P2 (coupe droite) ainsi que P3 et P4 (coupe croisée) couvrent la grande majorité des besoins des utilisateurs (que ce soit pour un particulier ou pour une entreprise).

Cliquez ici pour découvrir la nouvelle norme DIN 66399.

Cependant, les entreprises ou administrations qui travaillent au sein de secteurs sensibles tels que la défense nationale ou l’armée, doivent s’équiper en destructeurs de documents haute-sécurité.

dechiqueteur-310-haute-securite DIN 6 IGI 1300

Déchiqueteur Kobra 310-haute-securite DIN 6 IGI 1300

En effet, les niveaux de sécurité P5, P6 et P7 sont utilisés principalement aux services de sécurité comme :

– Services de renseignement

– Services de police et de gendarmerie

– Forces armées

– Ministères et certains services administratifs

– Fabricants d’armement

Les données à détruire (papiers, CD, DVD, disquettes, cartes bancaires …) n’ont naturellement pas la même importance que dans une entreprise ordinaire.

En effet, notamment aux yeux de vos concurrents par exemple, ou bien encore pour les fraudeurs de tout acabit qui chercheraient à usurper votre identité.

L’instruction interministérielle IGI 1300 du 30 novembre 2011 émise par le SGDN/PSE/SSD, protection du secret et des informations concernant la défense nationale et la sûreté de l’Etat a été mise en place pour lutter contre le phénomène de l’usurpation d’identité.

Il existe 3 classifications différentes : (source legifrance.gouv)

Très Secret Défense : niveau de sécurité DIN 6, réservé aux informations et supports qui concernent les priorités gouvernementales en matière de défense et de sécurité nationale, dont la divulgation est de nature à nuire très gravement à la défense nationale.

Secret Défense : niveau de sécurité DIN 5, destiné aux informations et supports dont la divulgation est de nature à nuire gravement à la défense nationale. De plus, sans une autorisation préalable de l’autorité émettrice, la reproduction totale d’informations ou de supports protégés n’est possible qu’en cas d’urgence exceptionnelle.

Confidentiel Défense : niveau de sécurité DIN 4, s’applique aux informations et supports protégés dont la divulgation est de nature à nuire à la défense nationale, ou pourrait conduire à la découverte d’un secret de la défense nationale classifié au niveau « Secret défense » ou « Très secret défense ».

Retrouvez notre article consacré à la nouvelle norme DIN 66399.

De même, selon le niveau de coupe du broyeur papier, la confidentialité est plus ou moins bien assurée.

En effet, une coupe croisée garantie davantage de sécurité car il réduit les documents en confettis, alors qu’une coupe droite découpe le document en fines bandelettes.

Et vous, êtes-vous plutôt papier froissé ou déchiré ? Papier détruit en bandelettes ou en confettis ? Quel est votre besoin en matière de confidentialité ?

Prenez contact sans plus attendre avec nos conseillers commerciaux qui vous guideront dans le choix d’un destructeur de documents Kobra !